logo çà marches by hdc
Ça Marches ! by HDC

Habille vos marches

L’escalier bien pensé avec la loi Blondel

L’élément architectural emblématique qu’est l’escalier est aussi indispensable qu’intemporel lorsqu’il s’agit d’assurer mobilité et confort dans de nombreux lieux que nous fréquentons. Développée au fil des siècles, la conception même des escaliers repose sur une base mathématique solide, grâce à la célèbre loi de Blondel formulée au 17e siècle par Nicolas-François Blondel. En France, cette loi fournit une méthode simple de conception des escaliers, une règle toujours utilisée aujourd’hui. Le calcul effectué prend en compte plusieurs aspects tels que la taille, la forme et la hauteur de marche et sa relation avec le design général de l’escalier qui permet de garantir que le produit final répond aux normes de sécurité mais aussi à l’esthétique. Outre leur fonction utilitaire pour monter les étages, les escaliers sont souvent considérés comme un élément décoratif essentiel dans de nombreux foyers et lieux de travail, ce qui les rend encore plus indispensables dans nos vies.

2xH + G ? La formule de Blondel expliquée…

L’escalier est une structure essentielle dans une maison, qui nous permet de monter et de descendre avec facilité pour les usagers. La caractéristique principale de la loi Blondel est la simplicité du calcul pour la conception d’un escalier. Cela permet aux utilisateurs de vivre une expérience agréable et d’avoir un escalier confortable. L’architecte français Nicolas-François Blondel a développé une formule pour que le pas de marche idéal se situe entre 60 et 64 cm. Ce pas est déterminé en ajoutant deux hauteurs de marches à la profondeur du giron, établissant ainsi une norme de confort optimal pour l’usager lorsqu’il monte ou descend les escaliers. Pour respecter ce principe, Blondel a proposé que chaque marche ait une hauteur d’environ 17 cm et que son giron mesure 25 cm.

Mettre en pratique la formule de Blondel

La formule de Blondel est un outil idéal pour déterminer la meilleure façon de monter un escalier de manière confortable.

En appliquant la formule de Blondel, qui tient compte de la hauteur et du giron d’un escalier, on peut déterminer si celui-ci est adapté de manière optimale à son utilisateur en termes de confort. Si l’on prend cet exemple avec les dimensions suivantes : hauteur de marches de 18 cm avec un giron de 25 cm (8 x 2 + 25 cm = 61 cm), on obtient un résultat de 61 cm, ce qui est parfaitement adapté à l’usager.

Bénéficiez de conseils pour la rénovation de votre escalier
N'hésitez pas à nous contacter. Nous sommes là pour vous aider à réaliser votre projet !